Françoise Hàn

FRANÇOISE HÀN

Poète et critique littéraire.

Née à Paris en 1928, y vit de façon permanente depuis 1945. A longtemps travaillé dans l’édition scientifique.

Il y a pourtant une soif qui s’éloigne

dans l’inconnu des terres sans puits

une lueur très longtemps sur l’horizon

                                      (Ne  pensant à rien)

Collaboratrice de la revue Europe (Paris) et des Lettres Françaises (Paris). Membre du Comité de rédaction de La Traductière, revue du Festival franco-anglais de poésie (Paris) et d’Osiris, revue multilingue de poésie (Old Deerfield, Mass., états-Unis).

Bibliographie

Premier recueil publié en 1956 : Cité des hommes, Seghers, Paris.

Depuis lors, une vingtaine de recueils, plus des éditions à tirage limité et des poèmes-collages muraux. Principaux titres en librairie chez Rougerie, F 87330 Mortemart :  Une fête, même au creux du sombre, 1997. Chez Cadex, F 30190 Sainte Anastasie : Profondeur du champ de vol, avec des graphismes de Rodolphe Perret, 1994 – L’évolution des paysages, avec des monotypes de Marie Alloy, 2000. Chez Jacques Brémond Editeur, F 30210 Remoulins : Cherchant à dire l’absence, 1994, 1996 – Lettre avec un fragment de bleu, 1996 – L’unité ou la déchirure, 1999 – Ne pensant à rien, 2002, avec des encres de Jean-Michel Marchetti – Une feuille rouge, 2004, interventions graphiques de Jean-Michel Marchetti, tirage limité – Un été sans fin, 2008 – Le double remonté du puits (2011).

Consulter

Serge Brindeau La poésie contemporaine de langue française, Paris, 1973 – Poésie I, n° 135, 1987 – Robert Sabatier Histoire de la poésie française, XXe siècle, tome III, Paris 1988 – Fabio Doplicher Antologia Europea, Avezzano  (Italie), 1991 – Katharina M. Wilson An Encyclopedia of Continental Women Writers, New York & Londres, 1991 – Jean Orizet La poésie contemporaine de langue française, II, Paris, 1992  – Rüdiger Fischer La Fête de la Vie / Das Fest des Lebens, III,  Rimbach (Allemagne), 1993 – Michael Bishop Contemporary French Women Poets, vol. II, Amsterdam & Atlanta, 1995  et Women’s Poetry in France, 1965-1995, 1998, Winston- Salem, N.C. – Jean-Baptiste Para Anthologie de la poésie française du XXe siècle, tome II, (Poésie Gallimard) Paris 2000. John C. Stout L’énigme-poésie – Entretiens avec 21 poètes françaises, Amsterdam – New-York, 2010. Et aussi : http://www.festrad.com  –  http://guyallix.art.officelive.com/default.aspx – http://poezibao.com

http://francoise-han.ral-m.com/

FRANÇOISE HÀN  –  Ouvrages de bibliophilie

L’Espace ouvert, tirage de tête : 30 exemplaires sur chiffon de mandeure, ornés d’une lithographie d’Abidine, numérotés et signés. Editions St-Germain des Prés, Paris, 1970.

Saison vive, poème-sérigraphie tiré à la main par Rodolphe Perret, 30 exemplaires numérotés et signés. Paris, 1973 (épuisé).

Par toutes les bouches de l’éphémère,  40 ex. sur vergé de Hollande, avec une sérigraphie de Rodolphe Perret, les 10 premiers accompagnés d’un poème manuscrit. Ed. St-Germain des Prés, Paris, 1976.

Dépasser le solstice ? avec un frontispice de Greta Knutson, tirage de tête : 30 ex. sur vélin pur fil Johannot, avec un poème manuscrit. Editions St-Germain des Prés, Paris, 1984 (épuisé).

Palissades, reproduction du manuscrit avec 6 encres de Rodolphe Perret, tirage à 100 ex. numérotés & signés, les 6 premiers accompagnés d’une encre originale. Paris, 1985.

Nous ne dormirons plus jamais au mitan du monde, tirage de tête : 30 ex.sur ivoire, avec une gravure d’Anton Larbie. Editions St-Germain des Prés, Paris, 1987.

Où le trait s’est interrompu, 130 ex. numérotés et signés, accompagnés d’une gravure originale d’Anik Vinay. Atelier des Grames, Collection “Les Florets”, 1990 (épuisé).

Profondeur du champ de vol, avec 5 dessins de Rodolphe Perret, tirage de tête : 25 ex. sur vélin d’Arches numérotés et signés, comprenant une aquarelle originale signée de Rodolphe Perret, sous emboîtage toilé. Cadex, 1994.

L’ombre interrogée, gravure, conception et réalisation de Benoît Porcher, tirage limité à 20 ex. numérotés plus 5 HC, sur papier Lana. Ecole Estienne, 1998

A la fin d’une après-midi, gravure, conception et réalisation de Benoît Porcher, tirage limité à 50 ex. numérotés plus 5 HC, Ecole Estienne, 1998.

Emergence, poème avec 3 linogravures de Jacques Clauzel, tirage limité à 50 ex. numérotés plus 5 HC, Editions A Travers, Gallargues le Montueux, 1998.

L’évolution des paysages, avec des monotypes de Marie Alloy, tirage de tête : 25 ex. sur vélin d’Arches numérotés et signés, comprenant une gravure originale signée de Marie Alloy, Cadex, 2000.

Ne pensant à rien, tirage de tête : 100 exemplaires sur papier pur coton de jean, numérotés et signés, comportant deux encres originales de Jean-Michel Marchetti, Jacques Brémond éditeur, Remoulins, 2002.

Une feuille rouge, avec 4 interventions et une vignette de Jean-Michel Marchetti,  tirage limité à 66 exemplaires sur papier lin et coton du Moulin du Gué, numérotés et signés, sous emboîtage toilé, Jacques Brémond éditeur, Remoulins, 2004.

Violoncelle souterrain  avec une gravure de Gérard Truilhé, 49 ex. numérotés et signés sur vélin d’Arches, éd. Trames – Barriac – 12340 Bozouls, 2008.

N’était pas écrit, avec 5 gravures originales de Marie Alloy, Le Silence qui roule – 2012.

Une main dans la neige, avec des xylographies de Marie Alloy, Le Silence qui roule – 2015.

à paraître en 2016 : Noué dénoué, poème de Françoise Hàn avec des aquatintes de Marie Alloy

Nombreux livres d’artiste avec Caroline Bovis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.