Cet espace de clarté

Nous nous tenons côte à côte
les mains derrière le dos
penchés vers la vitre
du monde

avec des yeux d’enfants
à la manière des arbres
denses et silencieux
lourds
des merveilles scellées
comme cerneaux de noix fragiles
attendant l’heure

Christine Givry

0 Partages